Monthly Archives: novembre 2016

Lettres de Nantes – octobre 2016…

Le 31/10

Salut !

Le 17, quand tu me postais ta lettre sur Roanne, je partais avec les ERIS à Nantes. Mais ton courrier a suivi, tout comme mes affaires, à peu près une semaine plus tard (…)

La situation était super tendue au QI de Roanne et j’attendais ce transfert depuis plusieurs mois. J’espérais qu’il allait amener du mieux, mais je n’osais pas trop espérer. En fait, dès que je suis arrivée ici, le QI a été levé et ça a tout changé. Maintenant, je peux à nouveau papoter, jouer au ballon ou aux cartes dans la cour avec les voisines. J’ai accès aux quelques activités, j’ai repris le sport ( et j’en chie grave après des mois d’inactivité).

C’est très loin, Nantes, pour les parents, mais heureusement il y a des UVF alors on en a demandé un pour Noël.

Ici, c’est une MAF et on est 40 nanas. Je n’ai pas trouvé de camarades de la ZAD de NDDL ou des basques, mais il y a quelques nanas sympas. Une demande de repas collectif pour le 1er janvier est même en cours… Dans ces foutues taules bouygues, le combat c’est ça : arriver à limiter l’isolement prévu par ces architectes pervers adeptes des sas à gogo. (…)

J’ai découvert le tricot en taule ( dehors j’étais trop occupée pour ça). Je m’améliore à force de pratiquer seule en cellule. Je ne maîtrise que le point mousse, arrive au jersey et dois bien réfléchir pour les cotes : on est très loin du jacquard et des torsades ! Mais j’arrive à faire de la layette pour les copains qui ont des bébés et j’en suis presque fière. Ma grand-mère tricotait énormément, sans regarder son ouvrage ; j’en suis bien loin mais ça me donne l’illusion de partager quelque chose avec elle, au-delà de la prison et de la mort.

Bon courage à tous, à la prochaine